Logo l'europe s'engage réunion logo prefet Logo Union Européenne Ce site internet est cofinancé
par le Fonds social européen
dans le cadre du programme opérationnel FSE La Réunion
2014-2020
  1. Accueil
  2. Grands publics
  3. Organismes
  4. Chambre de Métiers et de l'Artisanat Région Ile de la Réunion

Logo Chambre de Métiers et de l'Artisanat Région Ile de la Réunion

Chambre de Métiers et de l'Artisanat Région Ile de la Réunion

42, Rue Jean Cocteau - BP 10034
+262 262 21 04 35

Fondées par la loi Courtier du 26/07/1925, les Chambres de Métiers assurent une mission de service public et un rôle de représentation des intérêts généraux de l’artisanat à l’échelle régionale, nationale et européenne.

Au nombre de 108 en France et regroupant plus de 250 métiers, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat s’attachent exclusivement au développement des entreprises artisanales. Fort de 820 000 entreprises, l’artisanat se définit à juste titre comme “la Première Entreprise de France”.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de La Réunion a été créée par décret le 8 mai 1968, soit 40 ans au service des entreprises artisanales. Elle gère les intérêts de l’artisanat et le représente à tous les échelons de l’État.

De 300 entreprises recensées au début, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat enregistre au Répertoire des Métiers en 2010, 14 303 entreprises.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a pour mission de représenter et de fédérer les artisans. À ce titre, elle est appelée à :

    • Tenir le Répertoire des Métiers,

    • Délivrer des diplômes d’Artisan et de Maître Artisan,

    • Organiser l’apprentissage des métiers de l’Artisanat,

    • Promouvoir professionnellement les chefs d’entreprises artisanale,

    • Améliorer la rentabilité des entreprises,

    • Réaliser toutes les études utiles à l’évolution du secteur, en un mot, anticiper ses besoins.

L’entreprise artisanale est celle qui exerce une activité de production, de transformation ou de service dans l’un des 250 métiers figurant sur la nomenclature officielle. Le 2ème critère est celui de dimension, en ce sens que l’artisan emploie moins de 10 personnes au moment de son inscription au Répertoire des Métiers.

Projets financés