Logo l'europe s'engage réunion logo prefet Logo Union Européenne Ce site internet est cofinancé
par le Fonds social européen
dans le cadre du programme opérationnel FSE La Réunion
2014-2020
  1. Accueil
  2. Grands publics
  3. Projets financés
  4. Chantier d'insertion pour la valorisation des forêts publiques

Chantier d'insertion pour la valorisation des forêts publiques

DU 01/2017 AU 12/2017 Boulevard de la Providence Saint Denis de La Réunion
Montant FSE : 1000000 €
Montant total : 1125000 €
Axe : 3 - FAVORISER L'INCLUSION SOCIALE ET LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN RENFORCANT LA FORMATION ET L'ACCOMPAGNEMENT DES PUBLICS
Bénéficiaire : Bénéficiaires d'un contrat unique d'insertion

Depuis de nombreuses années, l’Office National des Forêts réalise dans les forêts publiques de la Réunion une mission d’intérêt général locale en faveur de l’insertion sociale : l’ONF organise des chantiers forestiers spécifiques et y encadre des équipes de salariés en contrat d’insertion.

Le programme d’encadrement est porté par l’ONF en partenariat avec le Département de La Réunion et avec des associations d’insertion. Il est financé par le Conseil départemental et par le Fonds social européen au titre de l’actuel Programme Opérationnel La Réunion 2014-2020.

Les bénéficiaires sont des salariés en contrat unique d’insertion du Département ou de l’une des associations partenaires : GLAIVE (Groupement de Lutte Anti-vectorielle, d'Insertion et de Valorisation de l'Environnement), ADIVEP (Association pour le Développement de l'Insertion et la Valorisation de l'Environnement et du Patrimoine) ou ADIPE (Association Départementale d'Insertion et de Préservation de l'Environnement).

Au besoin, les employeurs font appel à divers organismes spécialisés pour assurer les formations personnalisées ou l’accompagnement individuel.

L’ONF exerce les responsabilités liées à l’encadrement et à l’ingénierie du programme :

- définition technique et financière, localisation des travaux

- répartition des équipes

- participation aux entretiens d’embauche

- transmissions de certaines demandes administratives (convocations, accident du travail,…)

- logistique des chantiers (location de véhicules de transport, achat matériels et matériaux)

- équipement des personnels (outillage, habillement, tenues de sécurité)

- encadrement assuré par des ouvriers formés spécialement à cette fonction

- organisation et suivi des chantiers

- établissement des relevés de chantier pour le suivi administratif

- bilans

- participation aux réunions

Les coûts correspondants sont financés par le Département et par le Fonds Social Européen au titre du présent programme.

L’objectif est d’apporter aux bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion (CUI) une opportunité de professionnalisation en situation de travail aboutissant ainsi à l’acquisition d’une expérience pratique et à une élévation des qualifications dans le domaine de l’environnement.

Les travaux réalisés contribuent à la valorisation des forêts publiques. Ils permettent d’accroître et d’améliorer l’offre d’accueil pour les visiteurs. Ils participent aussi au maintien de la biodiversité et à la protection des espaces.

L’utilité sociale et environnementale, la satisfaction exprimée par les usagers de la forêt, le rayonnement du département de La Réunion qui en résulte constituent des facteurs de fierté et de renforcement de la confiance en soi pour ceux qui ont participé à ces chantiers.

En 2017, chacune des équipes est appelée à travailler une moyenne de 20 heures par semaine sur les chantiers forestiers. Elles alternent en fait des semaines de 24 heures (du mercredi au vendredi) et des semaines de 16 heures (du lundi au mardi). Ce dispositif permet de partager le temps et d’optimiser les moyens entre un calendrier A et un calendrier B : deux équipes A et B d’un même site peuvent ainsi bénéficier d’un même véhicule et souvent d’un même encadrant.

Le complément de temps dû au contrat de travail (les contrats uniques d’insertion étant établis à 24 ou à 22 heures) est géré par l’employeur pour y affecter les réunions, les accompagnements et des formations personnalisées.

Pour suivre une formation obtenue dans le cadre de son accompagnement personnel, un salarié peut en outre être amené à devoir s’absenter des chantiers forestiers prévus.

Par ailleurs, les différents historiques de recrutements selon les secteurs avec des contrats en cours à des échéances variables font que l’organisation-cible ne peut être totalement atteinte d’un coup et qu’il faut gérer des situations transitoires quant au nombre d’équipes sur un site ou à l’identité de l’employeur.